Réhabilitation des bureaux de l’association Vaincre la Mucoviscidose

Home » Actualités & Blog » Réhabilitation des bureaux de l’association Vaincre la Mucoviscidose

Table of Contents

Paris, France

WGA + métrotope + studio trame sont fiers de dévoiler les nouveaux bureaux de l’association Vaincre la Mucoviscidose situés dans le 13e arrondissement de Paris. À travers son nouveau projet associatif et stratégique (ViVa 2026), l’association « Vaincre la mucoviscidose » se donne entre autres comme objectif de resserrer les liens pour faire association. Cet objectif se traduit notamment par le besoin de rénover des locaux vétustes et peu accueillants.

En améliorant la qualité de ses bureaux, en offrant de nouveaux espaces d’accueil, le siège de l’association devient un véritable point de ralliement pour ses partenaires et adhérents.

Une nouvelle image pour l’association, vitrine de son combat

Les locaux de l’association sont situés en soubassement dans les deux premiers niveaux d’un immeuble d’habitation collectif (R+9), datant des années 1960. Initialement très fermée (allèges opaques, vitrages translucides), la façade du 181 rue de Tolbiac a été complètement transformée.

La rénovation de la façade réalise ainsi deux objectifs : dialoguer avec la ville en s’ouvrant sur son environnement proche et s’harmoniser avec l’existant (façade en pierre calcaire du R+2 au R+9). Très largement vitrée sur les nouveaux espaces d’accueil, la façade participe ainsi à l’animation du quartier tout en rendant l’association plus visible.

Les parties pleines sont quant à elles traitées avec un parement en pierre calcaire valorisant le patrimoine de l’immeuble. Lisse en soubassement, la pierre présente une modénature cannelée au premier étage, créant un relief d’ombre et de lumière.

Plus de relations spatiales, plus de relations sociales

Les locaux existants présentaient trois défauts majeurs : des bureaux en second jour, l’absence de lieux d’accueil et l’absence de relations entre les étages. La démolition des planchers au droit des escaliers existants offre ainsi une grande respiration au hall, assurant par là même une relation visuelle forte d’un niveau à l’autre. Ces deux vides structurent un aménagement intérieur fluide, articulant espaces d’accueil et espaces de travail.

Par la création de bureaux partagés, la réorganisation fonctionnelle a permis de mettre tous les bureaux en premier jour avec un nombre de postes de travail supérieur à l’existant. En complément des espaces de travail traditionnels, il a été imaginé une série de lieux intermédiaires (espaces coworking, convivialité, salle à manger, etc.) qui permettent tout à la fois d’assurer une plus grande fluidité des échanges, de resserrer les liens de l’association et d’inventer de nouvelles façons de travailler.

Des espaces variés, du public au confidentiel

L’organisation fonctionnelle du nouveau siège de l’association se fait par niveau : au rez-de-chaussée les espaces publics (accueil, salles de réunions, convivialités, coworking et restauration), au premier étage les espaces de travail dédiés au personnel de l’association (bureaux simples, partagés ou bureaux libres à disposition de tous).

Les bureaux sont largement vitrés sur le deck central, mais afin de respecter un niveau de confidentialité élevé, une attention particulière a été portée sur l’isolement visuel et sonore de certains locaux. Les parois vitrées jouent ainsi le rôle de filtre acoustique (parois vitrées double-peau) et visuel (habillage claustras, bibliothèque, sérigraphies, voilages ou stores).

Un aménagement mobilier en harmonie avec les valeurs de l’association

Les locaux de Vaincre la Mucoviscidose, cœur physique de l’association, incarnent ce que cette dernière est aux yeux des patients: un esprit humble, chaleureux, bienveillant, sur fond de lutte active. Ainsi, les espaces sont pensés pour que tout un chacun se sente chez soi, libre de partager sa souffrance et ses préoccupations liées à la maladie.

Entrer en ces lieux comme si l’on reprenait le souffle tout à la fois de l’espoir et de la lutte. La proposition colorimétrique est réduite à deux couleurs: une couleur intense, intimiste, à la fois franche et accueillante, le Kombu Green de Pantone, contrebalancée par une teinte plus fraîche et tout aussi hospitalière, le Dimity de Farrow and Ball. La signalétique se pare des couleurs de l’association, à savoir des teintes fraiches et dynamiques.

Les formes du mobilier sont ondoyantes, tout au moins courbes. Les matériaux sont sans prétention, mais chaleureux. Le recours au chêne massif pour une majorité des pièces est de mise.

Les voilages incarnent la légèreté, le souffle et créent un subtil jeu de transparence au rez-de-chaussée. 

Au premier étage, les bureaux reprennent les codes du rez-de-chaussée – hospitalité, douceur, humilité – tout en revêtant une touche plus officielle.

Fiche technique

Nom officiel du projet : Réhabilitation des bureaux de Vaincre la Mucoviscidose

Lieu : 181, rue de Tolbiac, Paris 13ème, France

Surface de plancher : 1 144m2 réhabilités / 617m2 existants conservés

Chantier : Juillet 2022 – juin 2023

Maîtrise d’ouvrage : Association Vaincre la mucoviscidose

Architectes : William Gonord Architecte (WGA) et Julien Plessis (Métrotope architecture)

Designer d’intérieur (concept esthétique, mobilier, signalétique) : Michel Ward (Studio Trame)

Bureaux d’études techniques

Structures : Scyna 4

Fluides : Betec

Économiste / Maîtrise d’œuvre d’exécution : Eira ingénierie

Bureau de contrôle : Socotec

Acoustique : Méta acoustique

Sécurité incendie : Casso & Associés

Diagnostic PEMD : Cycle-up

Désamiantage : Qualicontrôle

Maîtrise d’œuvre d’exécution amiante : Idea

Entreprises

Curage : SEP

Désamiantage : Mado Bati

Gros œuvre : Capron

Façades : Face IDF

CVC/CFO/CFA/SSI/Plomberie : Hervé technique

Agencement intérieur et mobilier: Kann design

Peinture : Prévotat

Sols : Capron (parquet), Prévotat (moquette)

Pierre de façade : Marpex

Cloison vitrée : Alsea

Cloison-doublage-menuiserie intérieure : Faster services

Serrurerie : MES

Ascenseur : Mistral

Mobilier : Nidi, (armoires & casiers), Selency (mobilier vintage), Seve (poubelle eco-conçue), Silvera (distributeur généraliste mobilier)

Signalétique et enseigne : Atelier Gambetta

Végétalisation : Pousse

Voilages : Atelier Moura

À propos de William Gonord Architecte

William Gonord est diplômé de l’école d’architecture de Nantes (2000).

Il réalise son premier projet en 3ème année d’architecture (1998) en gagnant avec Gwenn Flachot, le concours pour la réalisation de trente kiosques en bois pour la Ville de Nantes et les Vitrines de Nantes. Kiosques qui seront utilisés pour le marché de Noël et la coupe du monde de football de 1998.

À partir de 2001 jusqu’en 2019, il collabore en tant qu’architecte-chef de projets puis associé chez Hubert & Roy architectes et associés.

Au cours de ses années passées, il participe à de nombreux concours publics ou privés à des échelles différentes (habitation, lycées, écoles, bureaux, IGH..). Tels que la réhabilitation de la tour EQHO à la Défense et de la tour Franklin à Montreuil (prix Simi réhabilitation 2009, nominée à l’équerre d’argent 2009, exposition pavillon français « GénéroCité », biennale d’architecture de Venise 2008).

Ces dix-neuf années ont forgé un savoir faire reconnu en conception architecturale et graphique, en management des études et en suivi de chantiers.

En 2020, il fonde l’agence WGA – William Gonord Architecte.

À propos de Julien Plessis (Métrotope architecture)

Après une formation initiale dans le travail du bois, Julien Plessis poursuit ses études à l’école d’architecture de Grenoble et obtient un master en design (2004) et un diplôme d’architecte DPLG (2005). En 2018, il complète sa formation par un diplôme d’université “maîtrise d’œuvre de la qualité environnementale”.

À la suite de son diplôme d’architecte, il se forge une expérience en agence pendant quinze ans, en tant que chef de projet. Il prend notamment des responsabilités sur des projets d’ampleurs tels que la tour EQHO à la Défense, ou des projets complexes tel que le pôle numérique à Saint-Denis.


En 2020, il fonde l’agence Métrotope. Fort de sa formation atypique des débuts, il garde une intelligence de la pratique et le plaisir de penser avec les mains : quand théorie et pratique ne font qu’un.

À propos de Michel Ward (Studio Trame)

Les origines franco-libanaises de Michel et son enfance sur le bassin méditerranéen façonnent profondément sa vision des espaces et de la lumière. Les lieux qu’il conçoit ont une marque permanente de générosité et de chaleurosité. Il tire de son passé – et du présent – des matières à la fois esthétiques, humbles et vertueuses envers la Terre. Raconter l’histoire d’un lieu par la matière est son obsession. Chaque pièce est le reflet d’une intention qu’il adresse à l’usager qui y prendra place.

Studio Trame a notamment conçu les sièges sociaux de Lydia, La Vie, Wecandoo et plusieurs sites de l’entreprise de coworking Imagin’Office.

Pour plus d’information

Contact média

Crédit photo : Marie WARD

Partager :

Maison et Architecture accompagne les architectes et leurs partenaires artisans, en leur offrant un espace de communication.
CONTACTEZ-NOUS
Scroll to Top