Quartier de bureaux « Neuer Kanzlerplatz »

Home » Actualités & Blog » Quartier de bureaux « Neuer Kanzlerplatz »

Table of Contents

Ville de Bonn, Allemagne

Un développement historique dans un lieu historique

JSWD est fier de présenter Neuer Kanzlerplatz, un nouveau complexe de bureaux dans la ville de Bonn, en Allemagne. En 2015, dans le cadre d’un processus de qualification en matière d’aménagement urbain, la ville a lancé un appel d’offres pour la construction du nouveau complexe de bureaux à l’intersection d’une autoroute très fréquentée et d’une large voie ferrée. Le contrat a été attribué à JSWD en collaboration avec Art-Invest Real Estate.

À la convergence de la partie sud du centre-ville de Bonn, de l’ancien quartier gouvernemental et du « Museum mile » de la ville, le bâtiment nouvellement construit sur la Bundeskanzlerplatz complète un ensemble existant de gratte-ciel composé de la Tour de poste (Helmut Jahn), du « Langer Eugen » (en français : « Long Eugene » ; un gratte-ciel qui abritait autrefois le Parlement allemand, Egon Eiermann) et d’autres bâtiments de l’ONU. La structure cohérente de la façade permet aux trois bâtiments de former une seule entité visuelle. Une tour verticale élancée s’élève au-dessus de l’un des bâtiments, semblant flotter au-dessus d’un hall en verre. Avec 28 étages et plus de 100 mètres de dénivelé, le gratte-ciel ancre le complexe de bureaux dans l’horizon de la ville.

Crédit photo : HG Esch

Franchir une barrière urbaine

En ce qui concerne l’urbanisme, il convient de noter que le projet a éliminé la « barrière » créée par le bâtiment précédent – le Bonn Center de 18 étages, vide depuis longtemps. Pendant près de 50 ans, ce bâtiment a caractérisé le paysage urbain, bloquant les chemins et obstruant les vues.

Avec leur disposition irrégulière, les trois nouveaux bâtiments se nichent dans les angles de la parcelle triangulaire. Cela crée un espace public extérieur au milieu que les gens peuvent traverser librement, établissant ainsi une connexion avec la zone résidentielle voisine. La nouvelle place de la ville s’ouvre sur le Rhin et le quartier des Nations Unies, et les adresses prestigieuses des immeubles de bureaux et leurs allées tout aussi impressionnantes s’y trouvent également. L’artiste danois Jeppe Hein a créé une installation ouverte en forme de spirale intitulée « Mirror Pavilion » spécialement pour le centre de la Neue Kanzlerplatz.

Avec ses environnements de travail flexibles et polyvalents, le campus offre un espace de communication et de rencontres interdisciplinaires, tandis que les restaurants et les cafés apportent une valeur ajoutée aux employés de bureau et aux habitants du quartier environnant.

Crédit photo : HG Esch

Statique : efficacité spatiale et structures porteuses en façade Dans les bâtiments 2 et 3 (5 à 7 étages), la trame blanche de la façade est composée d’éléments porteurs en béton préfabriqué. Cela permet d’utiliser la profondeur des éléments de manière constructive, tout en veillant à ce que les bureaux soient exempts de colonnes ou de supports en saillie à l’intérieur.

Dans la tour d’habitation, une ossature porteuse en béton armé est intégrée à la surface vitrée. La géométrie de la structure de la façade extérieure a été créée à l’aide de panneaux de parement isolés en béton armé de fibre de verre.

La façade en béton ne s’étend que derrière les façades vitrées des halls des trois bâtiments. Le concept de façade se poursuit également à l’intérieur : le revêtement du plafond et du mur arrière est également composé d’éléments triangulaires en béton armé de fibre de verre. Dans le hall d’entrée de trois étages de la tour d’habitation, ces éléments mesurent jusqu’à 11 mètres de long. Ici, quatre supports articulés élancés supportent la charge des étages supérieurs qui se projettent au-dessus du foyer, semblant ainsi flotter au-dessus de celui-ci.

Façade : des formulations de béton coordonnées et une géométrie vivante 
La trame de façade est en béton architectural acidifié blanc crème avec un revêtement hydrophobe à double couche. Sa conception relie les trois bâtiments pour créer un ensemble harmonieux, tout en minimisant l’utilisation de moyens formels. Dans le gratte-ciel – contrairement aux deux autres bâtiments – les panneaux de façade s’étendent sur deux étages autour de la base du gratte-ciel, et s’étendent en fait sur trois. Cette caractéristique met l’accent sur la hauteur du bâtiment.

Au fur et à mesure que le spectateur se déplace et change donc de perspective, la géométrie de la structure de la façade continue de changer, apparaissant tantôt plus compacte, tantôt plus ouverte. En réconciliant les différentes formulations de béton, il a été possible de créer un aspect de surface identique malgré les différentes méthodes de construction et le fait que les supports de façade porteurs et les panneaux de parement non porteurs ont été construits à des époques différentes.

Crédit photo : Christa Lachenmaier

Aspects liés à la durabilité

De nombreux aspects liés à la durabilité ont été pris en compte lors de la phase de planification du projet. Les trois bâtiments sont dotés d’un toit vert et une installation photovoltaïque doit également être installée. Les bâtiments sont chauffés par chauffage urbain et trempe à noyau de béton. La protection solaire extérieure est commandée automatiquement, tandis que les persiennes du pare-soleil ont une fonction de diffusion de la lumière. La planification intégrée de la lumière du jour et de l’éclairage artificiel a entraîné l’utilisation de détecteurs de présence à l’intérieur du bâtiment et l’ajustement automatique des niveaux d’éclairage en fonction de la luminosité ambiante. D’autres éléments qui augmentent l’efficacité du bâtiment comprennent l’utilisation d’un éclairage LED, d’appareils à économie d’eau et d’un système de ventilation avec récupération de la chaleur résiduelle. L’utilisation de matières premières renouvelables et d’origine locale a également été prise en considération.

Tous les bâtiments ont été précertifiés LEED Or, et la certification finale est déjà en cours.

Conclusion
Avec la création du quartier de bureaux « Neuer Kanzlerplatz », Bonn dispose désormais d’un complexe de bureaux dans un emplacement attrayant et équipé pour l’avenir. Dans le même temps, le projet a résolu les problèmes d’urbanisme du quartier en faisant revivre et en désenclaver une zone urbaine qui était auparavant fermée. La géométrie unique de la grille de façade donne un aspect vivant qui change en fonction des conditions d’éclairage naturel et de la perspective du spectateur.

Sculpture « Pavillon des Miroirs » au centre du quartier des bureaux
Crédit photo : HG Esch / Jeppe Hein

Fiche technique

Programme : Bureaux, Restaurant, Lieu de l’événement
Adresse : Bundeskanzlerplatz 2-10, 53113 Bonn, Allemagne
Client : Art-Invest Real Estate, Cologne
Architecture : JSWD, 1er prix concours 2015
Achèvement :2023 (Démolition/dynamitage du centre de Bonn en mars 2017)
Conception structurelle : B + G Ingenieure Bollinger and Grohmann GmbH Ingénierie technique du bâtiment : KBP Ingenieure GmbH, Munich
Planification du trafic : BSV, Aix-la-Chapelle + Schüßler-Plan Ingenieurgesellschaft mbH, Düsseldorf
Paysage : RMPSL, Bonn
Terrain : 15 300 m² Hauteur : 28 étages, Hauteur = 101,5 mètres Surface locative : 66 000 m²
Postes de travail de bureau : 4500 Places assises Gastronomie : 600 Places de parking souterraines : 950 Places de parking à vélos : 450

À propos de JSWD

Le cabinet d’architecture JSWD a été fondé à Cologne, en Allemagne, en 2000, et opère à l’échelle internationale. Aujourd’hui, JSWD est dirigée par les associés fondateurs Olaf Drehsen et Frederik Jaspert, et les associés Christian Mammel, Mario Pirwitz et Tobias Unterberg. Les fondateurs Konstantin Jaspert et Jürgen Steffens continuent également de soutenir l’équipe. L’équipe d’environ 280 employés de 33 pays se compose d’architectes, de décorateurs d’intérieur, de personnel de soutien et d’employés administratifs.

Depuis la création du bureau, JSWD a réalisé plus de 60 bâtiments en Allemagne et dans d’autres pays européens. De nombreux projets ont été acquis en remportant des concours. L’entreprise se concentre principalement sur les bâtiments d’enseignement et de recherche, l’administration, le logement, la santé et la culture. Ils ont également plusieurs années d’expérience dans la construction et la transformation de bâtiments existants.

La recherche de la clarté conceptuelle et formelle est le fil conducteur de tous les projets de construction de l’entreprise. Travailler avec peu d’éléments, mais clairement définis, crée des hiérarchies de bâtiments et d’espaces ouverts sans ambiguïté. L’identité de chaque design se développe à partir des spécificités de la situation et de l’exigence de refléter l’image de soi de l’utilisateur en termes d’architecture d’entreprise.

Contact média

JSWD Architectes
Kim Karen Steffens
[email protected]
0049 221 93555013
www.jswd-architekten.de/
www.jswd-architekten.de/projects/neue…

Partager :

Maison et Architecture accompagne les architectes et leurs partenaires artisans, en leur offrant un espace de communication.
CONTACTEZ-NOUS
Scroll to Top