La tour Triangle sortira de terre à Paris en accéléré

54

La justice a autorisé lundi la construction de cette tour de 42 étages.

C’est la fin d’une longue bataille judiciaire. La justice a approuvé lundi la construction dans la capitale de la tour Triangle, portée par Unibail. Un gratte-ciel qui naîtra du côté de la porte de Versailles (XVe arrondissement). Critiqué par les écologistes, qui dénoncent un projet «énergivore», ce projet, dont le coût est estimé à 500 millions d’euros, a été retoqué une première fois en conseil municipal en 2014, avant son adoption en 2015 dans une version légèrement modifiée. Le chantier devait débuter il y a deux ans mais plusieurs associations ont réclamé à cette époque l’annulation du permis de construction du 28 avril 2017. 

Les plaignants estimaient qu’il avait été délivré «en l’absence de toute mise en concurrence» et accusaient la mairie de «délit de favoritisme». Des arguments que vient de rejeter le tribunal administratif de Paris qui estime que «le permis de construire n’est pas entaché d’illégalité». L’étude d’impact est «suffisamment précise», la procédure est «régulière» et le permis de construire «ne méconnaît pas les dispositions du plan local d’urbanisme». Enfin, «la mairie de Paris n’a pas commis d’erreur manifeste d’appréciation en considérant que le projet de la tour Triangle n’est pas de nature à porter atteinte au caractère ou à l’intérêt des lieux avoisinants», explique le tribunal dans sa décision.